Un an après la COP21 de Paris, quels enjeux pour la COP22 de Marrakech ?

Moins d’un an après la COP21, qui s’est tenue à Paris en décembre 2015, l’accord de Paris - adopté par 195 pays - est entré en vigueur. Du 7 au 18 novembre 2016 se tient à Marrakech la COP22, dont un des principaux objectifs est de s’assurer de la bonne application de cet accord.

L’application de l’accord de Paris

Les différents intervenants lors de la COP22 ont souligné la rapidité de la ratification de cet accord international. Patricia Espinosa, la responsable climat de l’ONU, affirme notamment qu’il s’agit d’«un signal politique clair confirmant que tous les pays sont engagés en faveur d'une action décisive contre le changement climatique». Pour autant, le changement climatique reste le plus grand défi à relever, et les acteurs de l’accord de Paris ne comptent pas se reposer sur leurs lauriers. "L’enjeu le plus important à Marrakech, est de se mettre d’accord sur une date-butoir pour décider des règles d’application de l’accord, notamment les règles de transparence", affirme la négociatrice française Laurence Tubiana.

La COP22 précise donc les conditions de mise en œuvre de l’accord de Paris, soulève la question des nouveaux efforts à fournir, et détaille les aides financières destinées aux pays en développement. D’après les chiffres de l’ONU, un développement "propre" et écologique des pays nécessiterait entre 5 000 et 7 000 milliards de dollars par an. Le challenge est réel, mais les différents acteurs semblent déterminés, et les avancées sont visibles et encourageantes. En effet, en octobre dernier, l’Agence internationale de l’énergie mentionnait que d’ici 2021, 28% de la production d’électricité sera issue d’énergies vertes, ce qui représente une progression de 42% par rapport à 2015.

La promotion des technologies "propres"

Dans le cadre de la COP22, une Alliance mondiale pour les technologies propres a également été lancée, à l’initiative de la Fondation Solar Impulse. Pour rappel, l’avion solaire de la fondation a achevé en juillet dernier son tour du monde à Abu Dhabi. Cette Alliance mondiale pour les technologies propres a pour but de fédérer les principaux acteurs du secteur des technologies propres (entreprises, institutions et organisations) afin de fournir des solutions et conseils fiables aux gouvernements, entreprises et institutions.

L’Alliance a également pour ambition de contribuer à l’avancée des technologies propres au niveau mondial, qu’elle définit comme étant une "solution pratique qui permet de combler le fossé entre l'écologie et l'économie. Ces solutions ne se limitent pas à la production d'énergies renouvelables, mais englobent aussi des systèmes technologiques, des savoir-faire ou des processus qui protègent l'environnement, améliorent la santé, augmentent l'efficacité énergétique ou économisent les ressources naturelles, tout en créant des emplois, en générant des bénéfices et en soutenant la croissance".

Cette 22ème conférence sur le climat a donc pour mots d’ordres : concrétisation, développement, et innovation.

×
Direct Energie Direct Énergie est un fournisseur privé d'électricité et de gaz apparu en France suite à la déréglementation du marché de l'électricité, lancée en 1999 (ouverture aux industriels) et achevée en 2007 (ouverture aux particuliers), qui a mis fin au monopole d'EDF et de GDF. 3099 http://www.direct-energie-le-blog.com/fileadmin/templates/images/logo.svg