Linky, le compteur intelligent inoffensif pour la santé

Selon un rapport publié le 15 décembre par l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire), le compteur communicant, Linky, ne présente aucun risque pour la santé. En effet, le nouveau compteur d’Enedis (ex ERDF) n’émet pas plus d’ondes qu’un appareil ménager. 

Une réponse aux doutes et inquiétudes autour du compteur Linky

Face aux interrogations soulevées par certaines associations de consommateurs sur les dangers de Linky, certains communes telles que Saint-Macaire (Gironde), mais également des particuliers ont déclaré qu’ils s’opposeraient à l’installation de Linky. C’est l’utilisation de la technologie de courant porteur de ligne, qui est notamment à l’origine de la polémique. En effet, ce type d’émissions électromagnétiques est classé « cancérigène possible » par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Toutefois, selon l’étude de l’Anses le rayonnement à proximité du compteur linky est de 0,03 micotesla (unité de mesure de la densité de flux magnétique), soit 200 fois moins que la valeur limite d’exposition !

Comme Olivier Merckel, responsable de l’unité évaluation des risques physiques de l’Anses, l’affirme, « Ces niveaux d’expositions ne sont présents que lorsque le compteur fonctionne et transmet des données. Or cette opération se fait la nuit entre minuit et 6 heures du matin, et ne dure qu’une minute. Même s’il peut y avoir parfois d’autres types de communication entre le compteur et le centre de collecte, pour détecter une panne par exemple, on reste sur des valeurs très ténues. »

Cette étude de l’Anses porte sur Linky et également sur tous les compteurs communicants, tels que Gazpar, le nouveau compteur déployé par GrDF dès 2017, ainsi que les compteurs d’eau nouvelle génération développés par Veolia ou Suez. Ces équipements n’utilisent pas le même dispositif que Linky : ils communiquent les données grâce à des émetteurs radio, deux à six fois par jour, en moins d’une seconde. M.Merckel souligne ici encore le risque d’exposition qui est très faible « Il s’agit d’émetteurs de faible puissance. Le rayonnement est très inférieur à celui d’un téléphone mobile : au maximum de un volt par mètre, à un mètre du compteur et lorsqu’il y a une communication. »

Quelques mois après la publication du rapport de l’ANFR, insistant sur le caractère inoffensif de Linky, cette publication de l’Anses vient de nouveau rassurer les utilisateurs, en démontrant que le compteur qui fait tant parler de lui émet un rayonnement nettement inférieur à celui d’un téléviseur, d’un chargeur d’ordinateur, d’une perceuse électrique sans fil ou encore d’une table de cuisson à induction !

Découvrez le rapport de l’ANSES en intégralité

×
Direct Energie Direct Énergie est un fournisseur privé d'électricité et de gaz apparu en France suite à la déréglementation du marché de l'électricité, lancée en 1999 (ouverture aux industriels) et achevée en 2007 (ouverture aux particuliers), qui a mis fin au monopole d'EDF et de GDF. 3099 http://www.direct-energie-le-blog.com/fileadmin/templates/images/logo.svg